© Fotolia

Appel à propositions pour le programme de travail avec le Sénégal14/09/2020

Dans le cadre du Programme de travail 2021-2025 entre Wallonie-Bruxelles et la république du Sénégal, un appel à propositions est lancé. Date limite de rentrée des propositions le vendredi 30 octobre 2020.

En application de l’Accord de coopération signé entre d’une part le Gouvernement de la Communauté française de Belgique, le Gouvernement de la Région wallonne, le Gouvernement de la Commission Communautaire Française de la Région Bruxelles-Capitale (COCOF) et d’autre part la République du Sénégal, la 7ème session de la Commission Mixte Permanente se tiendra début 2021 et déterminera le nouveau programme de coopération 2021-2025.
 
La coopération bilatérale se définit, à notre niveau, par un programme d’actions de coopération entre un ou plusieurs Gouvernements des Entités fédérées francophones et le Gouvernement d’un pays partenaire prioritaire et qui est mis en œuvre par des opérateurs conjointement choisis par les représentants des Gouvernements des deux Parties.
 
Notre prochain programme de coopération 2021-2025 avec le Sénégal fait dès lors l’objet d’un dialogue bilatéral en vue de fixer ses axes prioritaires et qui aboutira à la session d’une Commission Mixte Permanente (CMP), outil souverain de l’aboutissement de ce dialogue bilatéral, de la définition du programme de travail et de l’évaluation de celui-ci. La prochaine session de la Commission Mixte Permanente se tiendra dans le courant du premier trimestre 2021.
 
Concernant les axes prioritaires, il est important de rappeler qu’ils doivent s’inscrire dans les objectifs poursuivis par les gouvernements, en particulier le Plan Sénégal émergent pour le partenaire sénégalais, la déclaration de politique régionale et communautaire des gouvernements wallon, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la COCOF et les notes de politique internationale qui en découlent ainsi que les objectifs en matière de développement durable (ODD) de manière générale (un lien sera idéalement fait entre les actions envisagées et leur contribution aux 17 ODDs).
 
Par ailleurs, au niveau de WBI, l’accent sera également mis sur les synergies à mettre en place avec l’APEFE (via le programme Entrepair), l’AWEX et la Francophonie (via la Confejes), conformément aux souhaits exprimés par les gouvernements wallon et de communauté dans leur déclaration de politique.
 

Perspectives prioritaires pour le prochain programme de travail 2021-2025

Sur base de ce qui précède et tenant également compte du contexte actuel de lutte contre la propagation du virus Covid-19, nous avons identifié les cinq axes prioritaires suivants :

  • L’aide à la jeunesse et en particulier la protection des mineurs et les droits de l’enfant, l’éducation et la formation professionnelle, l’insertion socioprofessionnelle des jeunes victimes de maltraitance ou auteurs de violence, l’entreprenariat des jeunes et féminin ;
  • L’enseignement/entrepreneuriat et en particulier la formation pour le soutien au secteur et métier de la culture, l’éducation sanitaire (hygiène, encadrement, contrôle alimentaire) et au développement durable ;
  • La filière agroalimentaire et les métiers qui en découlent avec en parallèle un accent particulier consacré à la gestion durable des ressources naturelles, en particulier l’eau ;
  • La santé, en particulier la prévention et la surveillance des maladies infectieuses ;
  • Le sport, en particulier l’encadrement des jeunes et la formation des sportifs de haut niveau.

 
Une collaboration culturelle sera également maintenue avec la possibilité de prévoir des soutiens à des événements culturels sur des bases ponctuelles (soutien à la biennale, etc.).
 

En termes transversaux

A chacun de ces axes stratégiques sectoriels, les priorités suivantes seront appliquées de manière transversale :

  • Un resserrement du nombre d’actions ;
  • La recherche de partenariats nouveaux ;
  • Un soutien aux initiatives publiques ou privées de décentralisation ;
  • Viser le renforcement des structures publiques, associatives et privées partenaire ;
  • Concourir à l’égalité des genres et au respect des droits humains (ex : droits de l’enfant, droits des Femmes, travail décent) ;
  • Concourir à la prise en compte de l’impact environnemental.

 
Par ailleurs, Wallonie Bruxelles international et la République du Sénégal réaffirmeront au travers de ce programme leur attachement à la Francophonie et à ses valeurs.
 
Si vous souhaitez développer un partenariat dans le cadre de ce programme de travail, vous trouverez ci-joint un formulaire d’appel à propositions et ses annexes.
 
La date limite d’introduction des demandes est fixée au vendredi 30 octobre 2020.
 
Sur base, notamment, des avis des experts sollicités à cet effet, la Commission Mixte Permanente se prononcera sur l’opportunité d’inscrire les projets au programme de travail dans les limites des disponibilités budgétaires.

Toute information concernant ces documents peut être obtenue auprès de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à Dakar (walbru.dakar@orange.sn et +221 33 849 29 70) ou de Monsieur Pierre Du Ville, Chef du Service Sénégal au sein de la Direction de la Coopération bilatérale directe (p.duville@wbi.be) et de Zohra Bouazza, assistante principale du Service Sénégal (z.bouazza@wbi.be).